Plan de lotissement comprenant 80 maisons et 40 appartements, un commerce de quartier et une éventuelle extension d’école.
 
La première réflexion du développement du projet s'est portée sur le relief du terrain. En effet, pour répondre à la forte pense générale du terrain, nous avons développé une voirie principale qui longe au maximum les courbes de niveaux et qui se raccroche aux rues existantes. La circulation principale se fait en sens unique sur une boucle permettant de desservir confortablement et de façon sécurisée les nouvelles habitations.

Les typologies de logements seront étudiées en fonction de la pente du terrain sur lequel ils sont implantés. Nous profiterons des endroits où la pente est la plus forte pour imaginer des typologies d’habitations adaptées au relief. Dans le tournant à l’ouest du site, nous aimerions implanter des logements superposés (un occupant aurait son accès par le haut de la parcelle et l’autre par le bas, l’un disposerait de son jardin vers le haut, l’autre vers le bas) que nous avons appelés « maisons kangourous ».De plus, nous tirons profit de la pente pour offrir des vues sur le centre de Seraing et sur la vallée depuis un espace public central qui pourra être développé en terrasses reprenant le profil du terrain.

Un nouvel ensemble de logements durable doit, à notre avis, entretenir des relations privilégiées avec le quartier existant, s’intégrer le mieux possible au contexte dans lequel il s’inscrit.  Il doit prolonger le tissu urbain existant et tenter d’en améliorer la structure urbaine et sociale. Il faut envisager les relations avec le bâti contigu. Il faut en effet que l’espace public du nouveau quartier ne soit pas la propriété des seuls nouveaux habitants mais qu’il soit accessible à tous. 

Le lien avec le quartier existant est aussi accentué par les espaces publics. Au centre du site, entre l’école existante et un immeuble multifonction envisagé (services, bureaux, commerce de quartier, logements…), une place publique sera développée pour offrir aux habitants du quartier existant et des nouveaux logements, aux enfants de l’école un lieu de rencontre. 

Tous les espaces publics aménagés sont des espaces ouverts, délibérément non clos et faits pour être traversés (tantôt par les piétons et cyclistes, tantôt par une circulation automobile ralentie), qui permettent à la fois l’appropriation par les riverains directs et l’accès par tout un chacun.  Il en est ainsi de l’espace vert aménagé au long au Nord du site, des diverses petites placettes, et de la place centrale près de l’école.

Le plan-masse que nous proposons a été conçu de manière à privilégier les maisons mitoyennes par rapport aux maisons quatre façades. L’orientation bioclimatique a été privilégiée : une étude d’ombrage a permis d’optimiser le positionnement des zones d’implantation afin de permettre un maximum d’ensoleillement de tous les logements.

 

 

  • Adresse Neupré, Belgique
  • Maître de l'ouvrage Ka-plans s.a.
  • Performance énergétique Basse énergie
  • Surface brute 120 logements
  • État d'avancement Étude